Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol17.djvu/433

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



XXVII

L’élection du maréchal de la noblesse de la province n’eut lieu que le sixième jour. La foule des gentilshommes, en divers uniformes, se pressait dans les salons grands et petits. Plusieurs ne devaient arriver que pour ce jour-là. Des amis qui ne s’étaient pas vus depuis longtemps, les uns venant de Crimée, les autres de Pétersbourg, les autres de l’étranger, se rencontraient dans les salons ou dans la tribune ; les débats s’agitaient sous le portrait de l’empereur.

Dans les salons les gentilshommes se partageaient déjà en groupes ; et aux regards méfiants et hostiles, aux conversations qui s’arrêtaient à l’approche de personnes étrangères, aux conciliabules tenus au fond des couloirs, on voyait que chaque parti avait des secrets pour l’autre. Extérieurement les gentilshommes se divisaient en deux grands