Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol13.djvu/70

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


leure façon d’enseigner la lecture et l’écriture ? bien qu’exigeant une réponse, nous paraît très peu importante, et l’obstination à chercher une méthode, et la dépense de forces qui trouveraient un emploi plus important dans l’enseignement supérieur nous paraissent un grand malentendu causé par la compréhension inexacte de l’art de lire et d’écrire et de l’instruction.

On sait que toutes les méthodes existantes peuvent se répartir en trois catégories et leurs combinaisons :

1o La méthode des « lettres », des syllabes et de l’épellation et l’étude mnémonique d’un livre : Buchstabirmethode ;

2o La méthode des voyelles jointes à des consonnes qui ne se prononcent qu’avec elles.

3° La méthode phonétique.

La méthode de Zolotov est une combinaison très adroite de la deuxième et de la troisième, comme toutes les autres méthodes qui ne sont que des combinaisons de ces trois méthodes fondamentales.

Toutes ces méthodes sont également bonnes, chacune présente certains avantages sur les autres, suivant la langue qu’il s’agit d’enseigner et la capacité de l’élève, et chacune a ses inconvénients.

La première, par exemple, permet d’apprendre plus facilement les caractères en les appelant : a, b, c, ou a na nas, bé bé, etc., et transporte toute la dif-