Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol13.djvu/447

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cendit directement vers le Dnieper. Il s’empara des villes de Lubitch et Smolensk. Quand ils furent près de Kiev, Oleg envoya des ambassadeurs chez Ascold et Dir afin d’annoncer que des marchands étaient là pour négocier. Il avait caché la moitié des troupes dans les bateaux, l’autre moitié était restée en arrière. Quand Ascold et Dir parurent avec une petite troupe, l’armée d’Oleg bondit hors des bateaux et se jeta sur eux. Alors Oleg éleva dans ses bras le petit Igor et dit : « Vous n’êtes ni prince ni descendant des princes, et celui-ci est un prince ». Oleg ordonna de les tuer et s’empara de Kiev. Oleg y demeura. Il fit de cette ville sa capitale et l’appela la mère de toutes les villes russes. Il ordonna de bâtir une cité et des forteresses et envoya les Boyards pour recueillir des tributs et les lui apporter. Après il alla faire la guerre aux peuples voisins et fit beaucoup de conquêtes. Il ne voulait pas faire la guerre aux peuples pacifiques, mais aux peuples belliqueux. Il se prépara à la guerre et descendit le Dnieper jusqu’à la mer Noire. Quand il arriva en Grèce son armée se précipita sur le bord et se mit à piller et saccager tout. Oleg dit aux Grecs : » Payez-nous le tribut d’une livre d’argent par bateau. » Ils acceptèrent avec joie et payèrent le tribut. Oleg ramassa trois cent mille livres d’argent et revint chez lui. »

Du cahier de l’élève V. M… — « Quand Oleg mourut, le fils de Rurik, Igor, prit sa place. Igor