Page:Thackeray - Le Livre des snobs.djvu/6

Cette page n’a pas encore été corrigée


propre, et cela ne nuisait pas beaucoup à leur nombre et à leur existence. La position considérable qu’ils occupent maintenant dans le monde fait un devoir d’apprendre à connaître leurs caractères distinctifs pour les saluer quand on les rencontre.

M. Thackeray, le spirituel romancier de la langue anglaise, s’est déjà chargé de tracer au vif leur portrait pour la Grande-Bretagne ; et comme les Snobs sont à peu près les mêmes partout, sauf quelques différences dans la coupe des habits et la couleur des favoris, en attendant qu’un coloriste habile se décide à nous peindre les Snobs français, les Snobs anglais nous donneront toujours une idée générale de l’espèce. D’ailleurs la modestie qui défend de parler de soi n’est-elle pas ici d’accord avec la politesse pour nous engager à céder la place aux ridicules de nos voisins ?

Voici donc, avec l’exactitude photographique d’une traduction scrupuleuse, le portrait des Snobs anglais.



GEORGES GUIFFREY.