Ouvrir le menu principal

Page:Taxil, Révélations complètes sur la franc-maçonnerie, Les frères Trois-Points, 1886, tome 2.djvu/135

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— R. Ces trois derniers pas, caractérisant la marche du troisième degré, figurent la marche du soleil depuis l’équinoxe d’automne, quand cet astre semble se précipiter jusqu’au terme apparent de sa course ; c’est encore l’image de la prudence et de la circonspection que l'on doit apporter dans la propagation de la vérité.

D. Quel âge avez-vous ? — R. Sept ans et plus.

D. Que veut dire cela ? — R. Sept ans et plus est un nombre indéterminé qui exprime l’âge de la sagesse et figure la maturité du Maître Maçon.

D. Lorsque vous réclamez le secours de vos Frères, quel signe faites-vous ? — R. (On fait le signe de détresse, en disant : À moi les Enfants de la Veuve !)

Conclusion : Et vos Frères ne manqueront jamais de répondre à cet appel !


§ III

Impressions de l’Initié Maître.


Un mois après sa réception, le nouveau Maître est convoqué à une tenue spéciale au troisième degré, pour communiquer à la Loge « ses Impressions Maçonniques » ; c’est le terme consacré.

Il a eu le temps de méditer la légende d’Hiram, et il faut que l’on sache ce qu’il en pense, qu’il dise ce qui l’a surtout frappé.

Le Tableau en toile peinte, qui est étalé sur le sol, représente un drap mortuaire, parsemé de larmes, avec six têtes de mort ; au milieu, sur un cordon croisé, une branche d’acacia ; au bas, un compas et une équerre ; les broderies sont en argent.

Les Frères haut gradés, qui appartiennent à la Loge, assistent toujours à cette séance. Si, par impossible, la Loge ne compte parmi ses membres ni 32es ou 33es ni au moins des Chevaliers Kadosch, l’autorité centrale a soin de prévenir un Frère haut gradé habitant la ville