Ouvrir le menu principal

Page:Taxil, Révélations complètes sur la franc-maçonnerie, Les frères Trois-Points, 1886, tome 1.djvu/309

Cette page a été validée par deux contributeurs.


IV

LES RITES ET LES GRADES




En maçonnerie, comme en religion, on entend par rite un ensemble de cérémonies adoptées et pratiquées.

La Franc-Maçonnerie, grotesque imitation du catholicisme, a ses rites particuliers. Les prêtres de Dieu ayant une liturgie, les valets de Satan, s’érigeant en pontifes, ont voulu avoir la leur. C’est ce qui a fait dire au savant mathématicien Lagrange, de l’Institut :

« — La Franc-Maçonnerie est une religion avortée. »

Les rites maçonniques sont nombreux. Les sectaires sont unanimes à vouloir la destruction de l’Église catholique romaine ; mais ils ne s’entendent pas très bien au sujet des pratiques mystérieuses au milieu desquelles ils perpètrent le triomphe du mal.

Depuis que la secte existe, il a été créé, par ses principaux chefs, 75 maçonneries, 52 rites, 34 ordres dits maçonniques, 26 ordres androgynes, 6 académies maçonniques, le tout comportant plus de 1, 400 grades. Beaucoup ont disparu. Les rites qui sont restés et se