Ouvrir le menu principal

Page:Talmeyr - La franc-maçonnerie et la révolution française.djvu/70

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
60
LA FRANC-MAÇONNERIE

Savalette de Lange à la garde du Trésor. Comment ne pas supposer qu’il y en avait d’autres ailleurs, et que l’ordre dont la Monarchie est morte a été traîtreusement et faussement donné par un de ceux-là ? Comment, dans tous les cas, puisque nous avons l’ordre signé de déposer les armes après la lutte, n’avons-nous pas celui de cesser de se défendre en pleine action ?

Et que va-t-il se passer ensuite pour la personne même du Roi ? L’Assemblée est dominée par la Franc-Maçonnerie, mais n’est pas la Franc-Maçonnerie elle-même, et n’a jamais voté, comme on le croit, et comme on nous l’a toujours faussement enseigné, l’emprisonnement du Roi au Temple ! Non ! Elle vote qu’il logera au Luxembourg. Mais la Commune insurrectionnelle est là, clandestinement nommée par les Loges pendant la nuit. Elle déclare le Luxembourg difficile à garder, propose le palais du Temple, et où met-elle le Roi, dès l’arrivée au Temple ? Dans le palais, qui est un séjour princier, et l’un de ceux du comte