Page:Tailhade - À travers les grouins, 1899.djvu/52

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





BALLADE

pour célébrer le fiasco de



M. Gaston Méry


« M. Gaston Méry, de la Libre Parole, qui a la prétention de souhaiter à Cyvoct la bienbenue au nom du Journal des jésuites, est reconnu par les assistants et sommé de sortir de la salle.

« Je suis venu ici pour saluer Cyvoct au nom de la Libre Parole, balbutie M. Méry, et… « Il ne peut continuer. Un terrible concert d’imprécations et d’injures s’élève. On crie de toutes parts : « À bas la calotte ! À bas la voyante ! »

« M. Méry est obligé d’abandonner la salle et se retire, non sans recevoir au passage quelques horions. »



Monsieur Drumont qui, pour aller en masque,
Met un prépuce en guise de faux né,
Des horions, outrageuse bourrasque,
Et du crachat plusieurs fois géminé
Sauve son groin de porc enchifrené.