Ouvrir le menu principal

Page:Tagore - L’Offrande lyrique.djvu/125

Cette page a été validée par deux contributeurs.


dire où d’abord elle était cachée ? — Elle enveloppait d’un silencieux, amoureux et tendre mystère le cœur de la jeune vierge qu’était d’abord la mère — la suave exquise fraîcheur qui blondit les membres du petit enfant.


LXII


Quand je t’apporte des jouets coloriés, mon enfant, je comprends pourquoi ce chatoiement de l’eau, de la nue, et pourquoi toutes les fleurs sont peintes — quand je te donne des jouets coloriés, mon enfant.

Quand, pour que tu danses, je chante, je sais vraiment pourquoi cette musique