Page:Sulte - Histoires des Canadiens-français, 1608-1880, tome VIII, 1884.djvu/16

Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE I

1784-1790


Fonctionnaires publics. — Délégation envoyée en Angleterre ; le livre de Ducalvet ; réformes qui s’en suivent. — La tenure seigneuriale. — Les seigneurs au château Saint-Louis. — Pamphlets politiques. — On demande le rappel de l’Acte de Québec. — La révolution française.

H

aldimand, parvenu à la fin de son administration (1784), était entouré des personnes, conseillers et fonctionnaires, de son choix. C’est le moment d’en donner la liste, sinon complète, du moins en ce qui concerne les principales charges.

Les membres du conseil exécutif étaient : Henri Hamilton, président, lieutenant-gouverneur de la province ; Hugh Finlay, directeur des postes ; Thomas Dunn ; James Cuthbert ; François Levesque ; Edward Harrison ; John Collins, député arpenteur-général ; Adam Mabane ; George Pownall, secrétaire et greffier du bureau du gouverneur ; George Allsopp ; La Corne Saint-Luc ; J. G. Chaussegros de Léry ; Picotté de Belestre, grand-voyer de Montréal ; John Fraser ; Henri Caldwell ; John Drummond ; William Grant, député receveur-général ; Paul-Roch de Saint-Ours ; François Baby ; Jos.-Dom.-Emm. de Longueuil ; Samuel Holland, arpenteur-général ; Jenkin Williams, greffier ; François-Joseph Cugnet, secrétaire français et traducteur. La population canadienne en général ne témoignait pas de confiance dans ce corps composé au choix de la couronne et qui renfermait des partisans avoués de l’anglicisation.

La cour d’appel, composée du gouverneur, du lieutenant-gouverneur, ou du juge-en-chef Mabane, avec au moins cinq membres du conseil législatif, avait James Shepherd pour greffier. La cour suprême était constituée ainsi : Adam Mabane, Thomas Dunn et Jenkin Williams, juges ; James Monck, avocat-général ; William Pollock, greffier. La cour de viceamirauté : Peter Livius, juge ; D. Lynd, greffier. La cour des prérogatives, Québec : Adam