Page:Sully Prudhomme - Œuvres, Poésies 1878-1879, 1886.djvu/216

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Le chef n’est qu’un roseau ; son ordre, un peu de vent ;
Mais le soldat l’ignore. Un champ de Mars ressemble
Au cirque où des lions côte à côte vont l’amble,
Pour obéir au fouet qui règne en les bravant.

Il marche à droite, à gauche, en arrière, en avant,
Comme on veut, le troupeau formidable qui tremble !
Mais vous qui lui montrez comment on marche ensemble,
Prenez garde qu’un jour il ne soit trop savant :

Montant de proche en proche, un seul refus tenace
À l’impuissante voix qui commande et menace,
Vous dégraderait tous, du caporal au roi !

La discipline est l’art de faire craindre une ombre,
L’art de magnétiser la force par l’effroi,
En trompant l’unité sur le pouvoir du nombre.




________