Ouvrir le menu principal

Page:Sully Prudhomme - Œuvres, Poésies 1865-1866.djvu/82

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



À moins que, me privant de la jamais connaître,
           La mort déjà n’ait emporté
Ma femme encore enfant, toi qui naissais pour l’être
           Et ne l’auras jamais été.