Ouvrir le menu principal

Page:Sue - La Bonne aventure, Tome 3, 1851.djvu/42

Cette page n’a pas encore été corrigée


– N’est-ce pas, madame, que Joseph dit des bêtises ? — s’écria Maria en rougissant d’impatience. — Qu’est-ce que cela signifie, qu’on n’est que de la Saint-Jean ? qu’on paraît moins bien que celui-ci ou que celui-là ? Paraître ? Aux yeux de qui... paraître ? Aux yeux de votre femme, probablement, monsieur Joseph ? car il n’y a quelle que ça regarde, vu qu’elle ne regarde que vous ! Et si elle vous trouve bien, très bien comme vous êtes, c’est encore poli et gentil, de dire que vous n’êtes que de la Saint-Jean. Alors vous pensez donc que votre femme a mauvais goût ou qu'elle ne s’y connaît pas, puisqu’elle vous préfère à tous ?

Il y avait tant de sincérité dans la petite boutade de Maria, tant de justesse dans ses