Ouvrir le menu principal

Page:Sue - La Bonne aventure, Tome 3, 1851.djvu/22

Cette page n’a pas encore été corrigée


Puis, se tournant vers son mari :

— Et toi, Joseph, y es-tu ?

— Ma foi non ! — répondit Fauveau avec bonhomie, et s’adressant à Héloïse :

— Il faut nous excuser, madame ; nous ne sortons guère, voyez-vous, de notre boutique; nous ignorons bien des choses, et notre ami Jérôme, Qui voit tant de monde est un gros monsieur auprès de nous.

— En deux mots, mon bon Joseph, — reprit le docteur. — voici cette énigme : ma femme appartient à une noble et ancienne famille qui a occupé de grandes charges dans l'État. Ces portraits sont ceux de ses parents les plus proches, de même que tu vois aussi