Ouvrir le menu principal

Page:Sue - La Bonne aventure, Tome 3, 1851.djvu/117

Cette page n’a pas encore été corrigée


ouvertes, et j’ai vu entrer... mais vu comme je vous vois, princesse...

— Achevez donc ! — s’écria M. de Saint-Merry. — Qui avez-vous vu entrer ?

— Madame de Blainville.

Madame.., de... Blainville... ! — reprit madame de Morsenne en faisant une pause entre chaque mot, car le saisissement la suffoquait.

À cette incroyable nouvelle, toutes les personnes composant la coterie de la princesse se levèrent spontanément de leurs sièges, et se rapprochèrent en s’entre-regardant, sans pouvoir trouver une parole.

Puis ce fut une explosion formidable de voix confuses s’écriant :