Ouvrir le menu principal

Page:Sue - La Bonne aventure, Tome 3, 1851.djvu/116

Cette page n’a pas encore été corrigée


voix entrecoupée par la stupeur et l’indignation :

— Ah ! princesse, c’est à n’y pas croire ! ah ! princesse !...

— Mon Dieu ! qu’avez-vous, monsieur de Moldane ? — dit vivement madame de Morsenne en se levant de son canapé. — Vous m’inquiétez,

— Qu’y a-t-il, mon cher ? — demanda le chevalier de Saint-Merry, en quittant précipitamment le pliant qu’il occupait derrière la princesse. — Que se passe-t-il donc ?

— J’étais sous le péristyle, — reprit le jeune homme, — attendant mes gens pour m’en aller, lorsque les portes du vestibule se sont