Ouvrir le menu principal

Page:Sue - La Bonne aventure, Tome 3, 1851.djvu/106

Cette page n’a pas encore été corrigée


vous voyez avec quelle distinction j’entends vous traiter ici.

Anatole était retourné où il savait ; à son retour, voyant le prince très-entouré, il attendit le moment de lui parler à loisir, et se retira dans un petit salon peu fréquenté, séparé, par une large baie garnie de portières, du salon bleu, où trônait au milieu de sa cour galante la jeune duchesse de Beaupertuis.

Anatole, assis devant une table, feuilletait machinalement plusieurs riches albums, afin de se donner une contenance et de pouvoir observer à son aise Diane de Beaupertuis, qu’il voyait parfaitement de sa place.

La jeune duchesse était éblouissante de