Ouvrir le menu principal

Page:Stretser - Description de la Forêt noire, 1770.djvu/59

Cette page a été validée par deux contributeurs.
(49)

chevilles et de boules. Notez que dans les magasins il se trouve presque toujours le double de cette dernière espèce contre une des autres ; et cela est juste, puisqu’on emploie ordinairement deux boules pour une quille, par la manière dont on joue au Merryland.

CHAPITRE VII.
Des raretés, curiosités du pays, etc,

La grande rivière dont nous avons déjà parlé au chap. V, est vraiment remarquable. Son eau est chaude et saumache ; elle n’a pas un cours réglé comme les autres rivières, mais elle s’arrête plusieurs heures par jour par le moyen d’une écluse qui s’élève et s’abaisse sans observer aucun période fixe. Plus elle a été long-temps retenue captive, plus elle coule ensuite avec rapidité. Cette rivière semblable à la Nesse en Ecosse, et au lac de Dron-