Ouvrir le menu principal

Page:Stendhal - Vie de Rossini, Lévy, 1854.djvu/303

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


est le plus beau, dans le mélange proportioinnel de mélodie et d’harmonie le plus favorable pour l’effet ; ce qui ne veut nullement dire que Tancrède présente les meilleures idées possibles, et que ce soit le meilleur opéra de Rossini. Il acquit depuis plus de profondeur et d’énergie, mais ses idées sont un peu déparées par les effets d’un faux système.