Ouvrir le menu principal

Page:Stendhal - Mémoires d’un Touriste, II, Lévy, 1854.djvu/55

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
40
MÉMOIRES D’UN TOURISTE.

chitecte dirigea la construction de tout l’édifice. El mon patriotisme n’ira point jusqu’à cacher que la tradition répandue en Bretagne attribue à des architectes anglais la construction des principales églises de cette province.

La façade de celle-ci est fort mauvaise ; une seule des deux tours est suffisamment élevée, celle du sud ; et on ne l’a terminée qu’au seizième siècle, par une lanterne dans le goût de la renaissance. À l’intersection des croisillons, ou au transsept, se trouve une troisième tour carrée médiocrement haute.

Un chanoine, qui apparemment ne fut que riche, a dans cette église un magnifique tombeau ; j’aurais dit charmant, mais me passerait-on d’appliquer ce mot à un tombeau ? Celui-ci appartient à la renaissance. Par malheur, il est fort mutilé. Deux médaillons ont pourtant échappé aux outrages du temps ; ils représentent le chanoine et son frère. Il ne faut pas trop s’étonner de l’admirable élégance de ce tombeau, absolument pur de souvenirs gothiques. Une inscription fort difficile à lire nous apprend qu’il fut construit en 1507, et que l’architecte était de Florence.

Cette église me donne une idée que je répète trop souvent. L’impiété du dix-huitième siècle nous a fait perdre la faculté de bâtir des églises. Eh bien, quand une ville de province a de l’argent et demande une église, copiez celle de Dol ; le portail seulement à prendre ailleurs. Rien d’absurde comme les colonnes grecques de la Madeleine pour le culte catholique ; les églises de Palladio allaient mieux à cette religion terrible. Donc, si vous exigez absolument des colonnes, qui sont un contre-sens avec nos pluies du nord, et surtout avec un enfer éternel et sans pitié, prenez au moins les églises de la Lombardie ou celles de Venise.

Où est le mur latéral extérieur d’une église, cette chose si difficile à faire, que l’on puisse comparer au mur de San-Fedele de Milan, du côté de la Scala ?

Le savant, au dîner, trahi par les femmes, m’avait dit qu’à Dol il fallait voir une seconde église, celle des Carmes, qui sert aujourd’hui de halle aux blés. J’y ai passé en allant voir le Men-