Ouvrir le menu principal

Page:Stendhal - Mémoires d’un Touriste, II, Lévy, 1854.djvu/50

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
44
ŒUVRES DE STENDHAL.

On a commencé depuis nombre d’années une cathédrale, où les colonnes sont, ce me semble, en aussi grand nombre qu’à Sainte-Marie-Majeure, ou à Saint-Paul hors des murs (Rome). Mais, grand Dieu ! quel contraste ! Rien de plus sot que cette assemblée de colonnes convoquée par le génie architectural du siècle de Louis XV.

L’aspect du palais, remarquable par son immense toit d’ardoises, n’est que triste ; il n’est pas imposant ; mais l’intérieur est décoré avec beaucoup de richesse. Ces vastes salles disent bien : Nous appartenons à… ont bien l’air d’appartenir à un palais ; il y a certainement abus de dorures, les formes des ornements sont tourmentées ; mais tout cela rappelle fort bien ce que madame de Sévigné dit des états de Bretagne. Le roi envoyait ordinairement le duc de Chaulnes tenir ces états ; on craignait toujours quelque coup de tête de la part des Bretons ; et enfin, sous le terrible pouvoir de Louis XIV, cette province semble avoir moins oublié ses droits que les autres pays de cette pauvre France avilie.

Aussi tard que 1720, ce me semble, elle a eu l’honneur de voir quatre de ses enfants monter sur l’échafaud en qualité de rebelles, et y laisser leurs têtes. Je les blâmerais fort si Louis XIV n’avait violé le contrat social passé avec les Bretons.

La grande rue qui passe devant la place du palais est assez belle ; mais les gens qui y passent marchent lentement, et peu de gens y passent.

À Sainte-Melaine, l’ancienne cathédrale, on voit des colonnes engagées, probablement du douzième siècle ; leurs chapiteaux, ont été masqués avec du plâtre, pour ménager, dit-ou, la pudeur des fidèles.

Saint-Yves, l’église de l’hôpital, de la fin du quinzième siècle, présente à l’extérieur quelques ornements gothiques. Parmi les caricatures sculptées à l’intérieur, on remarque un marmouset tournant le dos, pour ne pas dire plus, au grand autel. Quel