Ouvrir le menu principal

Page:Stendhal - Mémoires d’un Touriste, II, Lévy, 1854.djvu/193

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
187
MÉMOIRES D’UN TOURISTE.

semble que M. Galline est de Savoie ; c’est le ministre des finances actuel du roi de Sardaigne, un homme qui se donne la peine de penser. Toute l’Europe connaît un auteur aimable, dont le naturel charmant a fait oublier les fautes de français. M. de Maistre, auteur du Voyage autour de ma chambre, du Lépreux de la cité d’Aoste, etc., etc., est né au château de la Bauche, près des Échelles. Sa famille passait les hivers à Chambéry, et son Voyage, tout en imitant Sterne, peint l’état de civilisation de Chambéry. Dans sa jeunesse on l’appelait Bance, du nom d’un personnage ridicule dont il imitait à ravir les cris et les façons de parler. M. de Maistre est aujourd’hui lieutenant général et habite Naples. Son charmant ouvrage plaît surtout à la bonne compagnie, parce que rien n’y sent le progrès.

L’état actuel de la Savoie et les quatorze chemins que le gouvernement fait faire autour de Chambéry s’expliquent d’un mot. On entend de Chambéry les coups de canon que l’on tire à Chapareillan pour célébrer l’anniversaire des trois journées[1]. Or vingt personnes nous ont parlé des élections qui vont avoir lieu dans le département de l’Isère, si la Chambre des députés est dissoute. On fait tout au monde pour faire oublier au Savoyard l’amour de la liberté ; mais, à défaut de la raison, la vanité des peuples est intéressée. Le Savoyard se croira inférieur au Français, tant qu’il n’aura pas l’espèce de gouvernement dont jouissent ses voisins du département de l’Isère. Le moment des élections surtout l’émeut profondément.

Les hommes m’ont plu couci-couci ; de l’esprit, sans doute ; mais un peu hâbleurs, un peu sujets à parler de leurs habits, qu’ils font venir de Paris ; ils nomment les tailleurs, et même montrent les noms de ces arbitres du goût sur les boutons de leurs pantalons.


— Aix,… 1837.

Autant qu’on peut en juger, après un séjour de moins de qua-

  1. Les 27, 28, 29 juillet 1830, à Paris.