Ouvrir le menu principal

Page:Stendhal - Mémoires d’un Touriste, II, Lévy, 1854.djvu/163

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
157
MÉMOIRES D’UN TOURISTE.

Après l’enthousiasme de 1815, le peuple français se reposa quinze ans, et l’égoïsme le moins noble régna partout.

Voici un détail que l’on m’a conté à Vizille. Les préfets des Bourbons avaient choisi dans chaque canton un homme chargé par eux d’observer l’opinion, et cet homme était comblé ouvertement de toutes les faveurs que peut distribuer une préfecture. Lors du passage de l’empereur, le bourg de Mens accourut tout entier à La Mure. Depuis quelques mois un M. N était venu s’établir à Mens, joli bourg dont la moitié des habitants sont protestants. Il s’était donné pour chasseur et bon vivant ; bientôt il avait été lié avec l’aristocratie du bourg. Lorsqu’on lui annonça l’arrivée de l’empereur à La Mure, il partit en disant : Je vais tuer ce coquin-là avec mon fusil à deux coups. Mais il ne revint pas, et ne reparut dans le pays qu’après la bataille de Waterloo. De Paris, il écrivait à ses amis de Mens : Faites-moi connaître les gens mal pensants, je les ferai fusiller.

Quinze jours après l’arrivée de l’empereur à Grenoble, cent Grenoblois au moins étaient à Paris, sollicitant et répétant partout que c’étaient eux qui avaient mis l’empereur sur le trône.


— Grenoble, le 28 août 1837.

Au milieu de la place Saint-André, on voit la statue colossale en bronze d’un acteur de mélodrame qui baise une croix avec une emphase puérile. Qui pourrait deviner que cet être gourmé usurpe le nom révéré du plus naturel et du plus simple des hommes, de Bayard, qui jamais n’a commandé en chef, et dont le nom survit à celui de tous les généraux de son siècle ? La Restauration a un peu abusé de Henri IV et de Bayard.

Beaucoup des hommes qui ont marqué depuis vingt ans ont passé à Grenoble, et j’admire les excellentes biographies qu’en font les gens du pays. Là, pas une parole inutile, pas un trait caractéristique oublié. MM. Donnadieu, d’Houssez, Guernon-Ranville, Chantelauze, Gasparin, Moyne, Ménard, procureur gé-