Ouvrir le menu principal

Page:Stendhal - Armance, Lévy, 1877.djvu/108

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


suis malheureux ! reprit-il en se promenant à grands pas ; oui, je suis malheureux ; mais je serai plus fort que mon malheur. — Je me mesurerai avec lui, et je serai plus grand. Brutus sacrifia ses enfants ; c’était la difficulté qui se présentait à lui ; moi, je vivrai. — Il écrivit sur un petit mémento caché dans le secret de son bureau : 14 décembre 182.. Agréable effet de deux m. — Redoublement d’amitié. — Envie chez Ar. — Finir. — Je serai plus grand que lui. — Glaces de Saint-Gobain.

Cette amère réflexion était notée en caractères grecs. Ensuite il déchiffra sur son piano tout un acte de Don Juan, et les accords si sombres de Mozart lui rendirent la paix de l’âme.


III


As the most forward bud
Is eaten by the canker ere it blow,
Even so by love the young and tender wit
Is turn’d to folly………
……… So eating love
Inhabits in the finest wits of all.

Two Gentlemen of Verona, act. I.


Ce n’était pas toujours de nuit et seul qu’Octave était saisi par ces accès de désespoir. Une violence extrême, une méchanceté extraordinaire marquaient alors toutes ses actions, et sans doute, s’il n’eût été qu’un pauvre étudiant en droit, sans parents ni protection, on l’eût enfermé comme fou. Mais aussi dans cette position sociale, il n’eût pas eu l’occasion