Page:Soumet - Le Buste de Charles X, 1827.djvu/9

Cette page a été validée par deux contributeurs.
(6)

Quand l’orage calmé rend le repos au monde,
Tempérant par l’amour tes pouvoirs absolus,
Ne sois pour l’Univers qu’un bon prince de plus.
Passager comme nous sur la terre où nous sommes,
Que ta gloire toujours soit d’être utile aux hommes,
Et grand par tes vertus, fais avec majesté
Du bonheur des Français ton immortalité !


Alexandre SOUMET.




Lys Le Buste de Charles X.JPG