Ouvrir le menu principal

Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/454

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Chap.
ⅽⅼ
.
fonte, jettez dessus un peu de fleur de soulfre. D’abord il se fera une assez grande flamme, laquelle estant cessée, remettez encore un peu de fleur de soulfre, & en jettez peu à peu en cette manière, une once pour livre de salpetre, lequel doit estre toûjours en fonte pendant l’opération ; prenez après que toute la projection sera faite, le salpetre avec une cueillere de fer, & le vuidez dans un petit bassin de cuire, mettez le bassin dans un sceau d’eau froide, d’abord le cristal mineral se congele au fonds du bassin, vous renversez ce pain sur une table pour le laisser pétiller & refroidir, continuer à jetter tout ce qui est fondu, & vous aurez un cristal mineral blanc comme neige : on prend un pot de fer plûtost qu’un creuset, afin que le salpetre ne le puisse pénétrer & le percer, comme il arrive souvent, si on n’a de bons creusets d’Allemagne.

Pour expliquer ce que c’est qu’un salpetre de la quatrième fonte, il faut sçavoir que le salpetre se congele en cristaux dans l’eau qui a passé au travers le plâtre & le vieux mortier qu’on tire des démolitions des bâtimens joints avec des cendres - laquelle eau on fait bouillir ensuite jusqu’à ce qu’il se fasse au dessus une pellicule : on met cette eau dans des vaisseaux de bois en lieu frais, il se ramasse tout autour des cristaux longs, & qui sont de couleur de rouille, qui est le salpetre de la première fonte ; il faut faire fondre ce salpetre dans de l’eau nette, passer cette eau au travers un blanchet, bouillir jusqu’à la pellicule, laisser refroidir, vous aurez des cristaux qui feront le salpetre de la seconde fonte, lequel est bon pour la poudre à canon, pour faire le foye d’antimoine, & pour plusieurs opérations où l’on fait enflammer le salpetre ; s’il est trop fin & violent, il emporte avec soy une partie de l’antimoine qu’on y a mis : si on veut avoir du salpetre plus affiné, on le fait encore fondre dans l’eau, on filtre cette eau qu’on fait bouillir jusqu’à la pellicule, on la met à la cave dans un vaisseau de bois, il se forme des cristaux, qui sont le salpetre de la troisiéme fonte, & ainsi de la quatrième, & des autres ; que si vous ne trouvez pas d’assez beau salpetre, vous pouvez le purifier le faisant dissoudre dans l’eau, la filtrer, évaporer & cristalliser à la cave, car si le salpetre n’est tres-beau, le cristal mineral ne le peut estre.

Ce cristal mineral non seulement est fixé par cette projection de soulfre, mais il est purgé des esprits arsenicaux dont il estoit plein ; ainsi il ne luy reste rien d’acre ny de malin : il est capable de purifier le sang, de le rafraîchir, comme aussi les visceres, de moderer