Ouvrir le menu principal

Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/382

Cette page n’a pas encore été corrigée

Chap.
ⅽⅹⅹⅲ
.
guerira pas non plus, mais qui luy donnera du soulagement s’il est souvent reïteré ; & laissez agir la nature, qui par un regime bien reglé rétablira le Cheval.

Pour un Cheval Courbattu fort malade.

La plus dangereuse Courbatture, est lorsque la fiévre s’y méle ; ce qui se fait avec beaucoup de tourment, & le mal presse si fort qu’on ne peut avoir le temps de luy faire les remedes precedens.

Il faut commencer par l’un de ces deux lavements : prenez les herbes émoliantes, hachez-les, faites une décoction & laissez la refroidir, & la passez en suite, ajoûtez demie livre de miel, & donnez le tout tiede au Cheval : vous pouvez en donner un le matin & l’autre au soir si vous le jugez à propos.

Autre.

Faites boüillir une once Crocus Metallorum en poudre fine dans cinq chopines de bierre pandant un demy quart d’heure, laissez rasseoir, versez par inclination, & coulez au travers d’un double linge, adjoustez y un quarteron de beurre, donnez le tout tiede au Cheval, & le lendemain le remede suivant.


CHAP.
ⅭⅩⅩⅣ.
Remede pour Cheval Courbattu qui a la fiévre, & est fort malade.


PRenez les eaux de chardon benit & de scabieuse de chacune six onces, eau de raine des prez en Latin Ulmaria & de canelle de chacune quatre onces, eau de chicorée quatre onces, conserve de roses liquide deux onces, confection d’alkerme sans musc ny ambre une once, demy dragme theriaque, & six grains de saffran de Levant en poudre.

Il faut dissoudre les choses solides dans les eaux, faire avaller le tout au Cheval, & rincer la fiole, la corne, & la bouche du Cheval, avec encore des eaux de chardon-benit, scabieuse, & chicorée, de chacune une once & demie ; ainsi quand on preparera le remede il le faut tout mettre dans une fiole, & dans une autre fiole les quatre onces & demie d’eau de chardon benit, scabieufe & chicorée, pour rincer la bouche : cette quantité d’eau tempere la chaleur de la fiévre.

Le temps le plus propre pour donner ce remede, est à six heures