Ouvrir le menu principal

Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/319

Cette page n’a pas encore été corrigée

Chap.
ⅽⅳ
.
J’en ay veu aux Hommes de grands effets pour des entorses, & des foulures des nerfs : on fait dissoudre de cette poudre dans l’eau plûtost plus que moins, on en mouille un linge qu’on met en cinq ou six doubles pour l’appliquer deux fois le jour sur le mal, & le bien bander : elle a guery plusieurs personnes fort promptement, & en moins de temps qu’avec tous les remedes ; quand ce seroit l’eau imperialle, angelique, celle de la Reyne de Hongrie, tous les Baumes, huiles, & onguents ; mais par cette methode ce n’est pas par l’effet de la Sympatie, il n’importe pourveu qu’on guerisse, & assurément on guerira.

Cette mesme methode restablira aux Chevaux ces entorses qui sont si dangereuses ; & ces efforts de jarret qui tiennent les Chevaux hors d’état de servir, jusqu’à ce qu’apres plusieurs remedes, on est obligé d’y mettre le feu.

Mais comme tout le monde n’est pas dans le mesme goût, ou bien on n’a pas de cette poudre dans le temps qu’on en a besoin, je vous donneray la description d’un onguent pour les playes, qui fera plus d’effet en un jour que les autres onguents en plusieurs.


CHAP.
CV.
Onguent de l’Hermite, pour les playes des Chevaux.


PRenez feüilles vertes d’aristoloche longue, de veronique & de sauge, de chacune une poignée & demie, du sanicle en Latin Sanicula, une poignée ; racines de guimauves, & de grande consoulde sechées à l’ombre, une once de chacune ; coupez fort menu les racines, puis les mettez dans un poilon avec une chopine de cresme de lait, faices-les cuire un quart d’heure, & adjoûtez ensuite les feüilles coupées menu, & cuisez le tout tant qu’il ne demeure plus dans la poile que le pur beurre, que la créme aura produit en cuisant.

Lors faittes écouler ledit beurre dans un pot, & remettez dans le poilon un quarteron de gras de lard nourry de gland, coupé par tranches, avec les herbes & racines qu’on y a laissées, faites bien cuire le tout, & estant bien fondu & cuit pendant un quart-d’heure, coulez encore ce lard fondu dans le pot où vous avez écoulé d’abord le beurre.

Prenez ensuite deux onces d’huile d’olive, qu’il faut encore mettre dans la poile avec les herbes & racines, faites cuire encore un demy quart-d’heure, puis coulez dans le pot où on a mis le beurre