Ouvrir le menu principal

Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/183

Cette page n’a pas encore été corrigée

Chap.
ⅼⅹⅳ
.
trois heures, & remettez de la lie lors qu’à force de bouillir elle diminue, puis ôtez du feu, & adjoûtez à toute la composition, huile de lin, de lys, & de vers, de chacun six onces, & une livre de therebentine commune, du miel deux livres, mélez bien le tout ensemble, pendant que la composition est chaude, & en frotter les jambes du Cheval le plus chaud qu’il le pourra souffrir, pendant quinze jours.

Si un reste de fourbure qui est tombé sur les pieds, les a rendu douloureux, ce qui fait que le Cheval en marchant sur le dur, n’appuye que sur le talon, il faut avec ce remede pratiquer celuy des pieds décrit au Chapitre ⅭⅬⅤ. immediatement avant le Chapitre de la galle.

Le précèdent Remède composé plus méthodiquement.

Il faut ôter le chaudron du feu lors que les chiens & les herbes sont pouries à force de cuire, le laisser un peu refroidir sans y méler les huiles ny le reste, puis ayant bien remué tout ce qui est dans le chaudron, pilez-le peu à peu dans un grand mortier, & passez ce qui est pilé au travers un tamis de crin renversé assez gros, afin d’avoir la poulpe du tout ; ayant passé au travers le tamis ce qui peut passer, il faut jetter le marc qui n’a peu passer & remettre dans un pot avec la lie qui a resté dans le chaudron tout ce qui est passé par le tamis, & faire cuire, adjoûtant le miel & la therebentine, puis les trois sortes d’huiles, jusqu’à ce que toute la lie soie consommée, alors ôtez vostre remede du feu, & l’appliquez chaudement autour des jambes comme un cataplasme avec de la filasse, & une enveloppe, & liez avec des lizieres de drap assez larges, faisant la ligature pour retenir les remedes sans trop presser, ou bien cousez l’enveloppe sans ligature.

Chaque fois que vous débanderez la jambe, il la faut frotter avec de l’esprit de vin, puis appliquer la composition chaude sur la vieille, ce remede restablira les jambes ruinées d’un Cheval, s’il est jeune.


CHAP.
ⅬⅩⅤ.
Bain pour les jambes, épaules, & hanches.

POur faire un bain, on peut prendre de toutes les herbes qui entrent dans le remede precedent pour les jambes foulées, & adjouter ]es feuilles de violettes, la mercurialle, la parietaire, la branque ursine, la bette, la menthe, la rhuë, l’absin-