Page:Simon - La Peine de mort, 1869.djvu/89

Cette page a été validée par deux contributeurs.



IV


M. Brossard demeurait au centre du bourg. Il habitait une petite maison neuve, qui n’avait qu’un seul étage et deux fenêtres de champ sur la façade. Le rez-de-chaussée contenait deux pièces ; d’un côté la cuisine, de l’autre une salle à manger ; l’escalier était entre les deux. La chambre du maire était au-dessus