Page:Simon - La Peine de mort, 1869.djvu/72

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ils savaient que les Jégu étaient des réfractaires, que l’argent du gouvernement avait été religieusement porté à la caisse de la petite armée insurrectionnelle ; c’était donc bien un crime politique qui avait envoyé leurs amis au bagne de Brest. On employait donc à la fois contre eux la ruse et la force. On les tuait et on les trompait. Des incendies et des assassinats répondirent à cette condamnation et à quelques autres du même genre. Il n’aurait peut-être fallu à ce moment-là qu’un homme habile et entreprenant pour donner à l’agitation des proportions redoutables.

Ordre avait été donné à tous les maires de dénoncer à l’autorité les réfractaires qui se cachaient dans leurs communes ; cet ordre avait été affiché à la porte de toutes les