Page:Simon - La Peine de mort, 1869.djvu/60

Cette page a été validée par deux contributeurs.


et plus laborieux si nous avions été enfermés dans un séminaire. J’aurais bien ri, lorsque nous nous embrassâmes le lendemain de la distribution des prix, avant de retourner chez nos parents, si l’on m’avait dit que quatre mois après je verrais condamner mes trois camarades à la peine de mort.