Page:Simon - La Peine de mort, 1869.djvu/118

Cette page a été validée par deux contributeurs.


sible de le dire. — Mais quand on va faire un mauvais coup, on ne mène pas avec soi des gens tout exprès pour servir plus tard de témoins. — À cela l’accusé ne répondait pas. — Vous êtes tous les trois vigoureux ; Brossard était d’une force extraordinaire. Si vous aviez lutté, vous auriez au moins servi à donner l’alarme. Un assassinat est impossible au milieu d’un bourg, même par une bande, en présence de trois hommes déterminés. » Point de réponse. Quand ce fut le tour du jeune frère, et qu’on lui demanda pourquoi, au lieu de rejoindre son régiment, il s’était jeté dans la bande des réfractaires, il se troubla et ne répondit pas.

« Est-ce votre père qui vous a donné ce conseil ?