Page:Simon - La Peine de mort, 1869.djvu/108

Cette page a été validée par deux contributeurs.


niers, » mais on n’y mettait pas de raillerie. C’est un bon peuple ; ils auraient plutôt pleuré avec moi, s’ils avaient osé.