Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1868, tome 7.djvu/434

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

mortel ne saurait imaginer. Le jeune Rhoméo, donc, se sentant agité de cette nouvelle tempête, ne savait quelle contenance tenir, mais était tant surpris et altéré de ses dernières flammes, qu’il se méconnaissait presque soi-même, de sorte qu’il n’avait la hardiesse de s’enquérir qui elle était, et n’était ententif seulement qu’à repaître ses yeux de la vue d’icelle : par lequel il humait le doux venin amoureux, duquel il fut enfin si bien empoisonné, qu’il finit ses jours par une cruelle mort. Celle pour qui Rhoméo souffrait une si étrange passion s’appelait Juliette, et était fille de Capellet, maître de la maison où on faisait cette assemblée, laquelle ainsi que ses yeux ondoyaient çà et là, aperçut de fortune Rhoméo, lequel lui sembla le plus beau gentilhomme qu’elle eût oncques vu à son gré. Et Amour adonc qui était en embûche, lequel n’avait point encore assailli le tendre cœur de cette jeune damoiselle, la toucha si au vif que quelque résistance qu’elle sût faire, n’eut pouvoir de se garantir de ses forces, et dès lors commença à contemner toutes les pompes de la fête, et ne sentait plaisir en son cœur, sinon lorsque par emblée elle avait jeté ou reçu quelque trait d’œil de Rhoméo. Et après avoir contenté leurs cœurs passionnés par une infinité d’amoureux regards, lesquels se rencontrant le plus souvent et les mêlant ensemble, leurs rayons ardents donnaient suffisant témoignage de quelque commencement d’amitié. Amour ayant fait cette brèche au cœur de ces amants, ainsi qu’ils cherchaient tous deux les moyens de parler ensemble. Fortune leur apprêta une prompte occasion, car quelque seigneur de la troupe prit Juliette par la main pour la faire danser au bal de la torche, duquel elle se sut si bien acquitter et de si bonne grâce, qu’elle gagna pour ce jour le prix d’honneur entre toutes les filles de Vérone.

Rhoméo, ayant prévu le lieu où elle devait se retirer,