Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1868, tome 7.djvu/140

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LÉPIDE.

Je ne suis pas aussi bien que je le devrais, mais jamais je ne serai hors de raison.


ÉNOBARBUS.

Non, jusqu’à ce que vous dormiez. Jusque-là, je crains bien que vous ne soyez dedans.


LÉPIDE.

Eh ! certainement j’ai ouï dire que les Pyramides de Ptolémée étaient de très-belles choses ; sans contredit, j’ai ouï dire ça.


MÉNAS

— Pompée, un mot !


POMPÉE.

Dis-le-moi à l’oreille : qu’est-ce ?


MÉNAS

— Quitte ton siège, je t’en supplie, capitaine, — que je te dise un mot.


POMPÉE.

Attends ! tout à l’heure ! — Cette rasade pour Lépide !


LÉPIDE.

Quelle espèce d’être est votre crocodile ?


ANTOINE.

Il est formé, monsieur, comme lui-même ; et il est aussi large qu’il a de largeur ; il est juste aussi haut qu’il l’est, et il se meut avec ses propres organes ; il vit de ce qui le nourrit ; et, dès que les éléments dont il est formé se décomposent, il opère sa transmigration.


LÉPIDE.

De quelle couleur est-il ?


ANTOINE.

De sa propre couleur.


LÉPIDE.

C’est un étrange serpent.