Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1865, tome 2.djvu/14

Cette page a été validée par deux contributeurs.


c’est l’archange Michel qui, dans la prophétie de l’Apocalypse, soutient la lutte définitive contre le dragon. L’homme n’a jamais vu d’être céleste qui prenne rang au-dessus de l’archange. C’est bien un séraphin qui a chassé Adam du Paradis, mais Adam n’a aperçu que le bout de son épée de flamme.

Au-dessous de Jéhovah, le dieu du bien, qui trône dans la lumière au sommet du ciel, la Bible nous montre, régnant dans les ténèbres, à l’autre extrémité, Satan, l’âme du mal. Satan, ange révolté, commande à une foule d’autres anges révoltés comme lui. « Il est des anges, dit l’Écriture, qui n’ont pas gardé leur premier état, mais ont laissé leur propre demeure. Dieu les a emprisonnés dans des chaînes éternelles sous les ténèbres jusqu’au jugement dernier. » Quoique condamné par le Créateur à la prison perpétuelle, Satan n’en a pas moins parfois la permission de paraître sur la terre. C’est sur la terre que, pour trahir Jésus, il entre dans Judas Iscariote ; c’est sur une montagne de la terre qu’il transporte le Fils même de Dieu. Que dis-je ? Nonobstant l’arrêt suprême, Satan a encore ses entrées dans le Paradis. C’est dans le Paradis que, sous la forme du serpent, il excite Ève à manger le fruit fatal. C’est dans le Paradis que, faufilé parmi les bienheureux, il fait avec Jéhovah le pari de séduire Job. Malgré sa ruine, l’ange rebelle est bien puissant encore. Il a fait faillir Adam, il a osé tenter le Christ ; et, un jour, il faudra que l’archange fasse appel à toutes ses légions pour venir à bout de ce diable !

Voilà le monde invisible, tel que la Bible le révélait aux générations du seizième siècle. D’un côté, les anges de lumière, planant dans le ciel au-dessous de Jéhovah ; de l’autre, les anges de ténèbres rampant dans l’Enfer au-dessous de Satan. D’un côté, des esprits perpétuellement bons et heureux ; de l’autre, des esprits à jamais