Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1865, tome 2.djvu/138

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Au premier sylphe.

Par grâce, le nom de votre révérence ?


PREMIER SYLPHE

Toile d’Araignée.


BOTTOM

Je vous demande votre amitié, cher monsieur Toile d’Araignée ; si je me coupe le doigt, je prendrai avec vous des libertés.

Au second Sylphe.

Votre nom, honnête gentilhomme ?


DEUXIÈME SYLPHE

Fleur des Pois.


BOTTOM

De grâce, recommandez-moi à mistress Cosse, votre mère, et à maître Pois-Chiche, votre père. Cher monsieur Fleur des Pois, je demanderai à faire avec vous plus ample connaissance.

Au troisième Sylphe.

Par grâce, votre nom, monsieur ?


TROISIÈME SYLPHE

Grain de Moutarde.


BOTTOM

Cher monsieur Grain de Moutarde, je connais bien vos souffrances ; maint gigantesque rosbif a lâchement dévoré bien des gentilshommes de votre maison. Votre famille m’a fait souvent venir la larme à l’œil, je vous le promets. Je demande à lier connaissance avec vous, bon monsieur Grain de Moutarde.


TITANIA

— Allons, escortez-le, conduisez-le à mon berceau. — La lune, il me semble, regarde d’un œil humide ; — et, quand elle pleure, les plus petites fleurs pleurent, — se lamentant sur quelque virginité violée. — Enchaînez la langue de mon bien-aimé ; conduisez-le en silence. —

Ils sortent.