Ouvrir le menu principal

Page:Shûdraka - Le Chariot de terre cuite, trad. Barrucand.djvu/9

Cette page a été validée par deux contributeurs.


PRÉFACE


Sans me faire ici l’interprète de toutes les gloses intéressant le théâtre indien, je laisserai ceux qui eurent l’honneur de l’entreprise rappeler en quelles circonstances fut exhumée une dramaturgie précieuse, comme embaumée d’oubli.

L’existence d’un art dramatique particulier à l’Inde ancienne était absolument ignorée lorsque parut à Calcutta en 1789 un livre mémorable : SACONTALA or the Fatal Ring, an Indian Drama by Câlidâs, translated from the original Sanscrit and Pracrit by William Jones.

En préface le traducteur s’expliquait :