Ouvrir le menu principal

Page:Sensine - Chrestomathie Poètes, Payot, 1914.djvu/5

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


AVERTISSEMENT DE LA PREMIÈRE ÉDITION




En publiant le second volume de cette Chrestomathie, je dois exprimer ma plus vive gratitude à la presse et aux nombreux professeurs qui ont accueilli mon premier volume avec une si aimable sympathie. Si mon ouvrage a réussi auprès du public, c’est certainement à eux que j’en suis redevable. M. Sully Prudhomme a également témoigné à mon œuvre un intérêt dont le prix est pour moi inestimable, étant donnée l’autorité littéraire de l’éminent poète français. Je tiens à lui adresser ici mes plus sincères remerciements.

C’est pour répondre aux vœux de mes aimables critiques que je me suis décidé à publier ce volume. De divers côtés, on m’a demandé de faire pour les poètes du XIXe siècle ce que j’avais fait pour les prosateurs ; j’ai d’autant plus volontiers accédé à ce désir que je sentais moi-même la nécessité de compléter mon œuvre. Aujourd’hui qu’elle est terminée, je voudrais expliquer en quelques lignes comment j’ai conçu ce dernier travail.

Cette chrestomathie des poètes est basée sur les mêmes principes que la première. Elle a été composée méthodiquement et après de sérieuses recherches, de manière à pouvoir cadrer avec une histoire vraiment scientifique de la littérature française de ce siècle-ci. J’ai cherché aussi à en faire un livre de lecture et de diction, pouvant intéresser le grand public aussi bien que les écoliers. Enfin je n’ai pas oublié qu’il devait pouvoir être mis dans toutes les mains et présenter de solides garanties morales. Á la bibliographie, je n’ai indiqué comme ouvrages à lire, que ceux qui sont réellement dans ce cas.

La classification adoptée pour ce volume est la même que celle du premier. J’ai présenté les divers poètes chronologiquement et littérairement, c’est-à-dire par périodes et par