Ouvrir le menu principal

Wikisource β

Page:Segalen - Orphée-Roi.djvu/126

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ORPHÉE

(avec emportement)

Morte… Qui a dit « morte » ?


éclatant d’un rire de haine :

Ce sont les hommes… là-haut ! Ils jacassent entre eux…

Morte ! Ils te croient morte !

La mort n’atteint pas où nous sommes.

Un appel pressant de la Lyre laisse entrevoir un déboulis de rocs, de fanges, de mousses humides plongeant dans une ombre d’où remontent incessamment des fumées lourdes fusant du sol vers la voûte qui renvoie au sol une incessante pluie lente.
Et du plus profond de l’Antre, on voit sourdre