Ouvrir le menu principal

Wikisource β

Page:Segalen - Orphée-Roi.djvu/108

Cette page a été validée par deux contributeurs.


EURYDICE

… chanter toute entière sous ta voix… chanter sous ta voix comme ces pierres !

Le sol retentit, l’air est plein de musique, — et moi, seule au monde, resterais muette dans ce corps qui m’étreint !

Fais-moi cendres ou flammes puisque tout s’embrase et flamboie !

Fais-moi devenir un chant que tu aimes…

ORPHÉE

a reculé comme d’épouvante à son tour.
EURYDICE

Sois sans pitié : accomplis ton œuvre en moi !

ORPHÉE

Tu veux… résonner en ta chair ! Tu veux… t’affranchir de la chair !