Page:Segalen - Les Immémoriaux.djvu/137

Cette page a été validée par deux contributeurs.


LE PARLER ANCIEN

Les hommes qui pagaient durement sur les chemins de la mer-extérieure, et s’en vont si loin qu’ils changent de ciel, figurent, pour ceux qui restent, des sortes de génies-errants. On les nomme avec un respect durant les longues nuits de veille, pendant que fume en éclairant un peu, l’huile de nono. Si