Page:Say - Petit volume contenant quelques aperçus des hommes et de la société, 1818.djvu/135

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

chirant, en présence d’Henri IV, la promesse de mariage que ce prince allait donner à Gabrielle d’Étrées, a fait preuve du même courage. Les uns et les autres étaient animés des plus nobles motifs. Le théologien Lambert, qui se fit brûler à l’appui de la thèse qu’il avait soutenue contre le roi d’Angleterre Henri VIII, n’était qu’un entêté.

Le courage militaire a de tout tems été plus dangereux qu’utile pour les nations. Les armées attirent la guerre. La guerre, si elle est malheureuse, vous asservit à l’étranger, et vous payez tribut ; si elle est heureuse, elle vous asservit à un chef militaire, et vous payez tribut. Pour défendre l’indépendance, il ne faut que des milices ; elles suffisent