Page:Savignon - Filles de la pluie.djvu/125

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.






JALOUSIE


— Pourquoi n’êtes-vous pas venu chez moi mercredi ? lui demanda Mme Caïn. Nous vous avons attendu jusqu’à cinq heures du soir.

Le Lamber ne répondit pas.

Huit jours avant, un peu surexcité par l’alcool qu’il avait absorbé pour secouer le spleen d’une longue et fastidieuse, d’une décourageante après-midi de pluie, il avait esquissé chez Mme Hono un flirt avec « Cocotte » et, inconsidérément, amusé par sa canaillerie naïve, il avait accepté un rendez-vous pour le lendemain.

Quand il était arrivé au débit à l’heure fixée, Mme Hono lui avait dit que Cocotte, indisposée, n’avait pu venir à sa rencontre. Mais