Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/82

Cette page a été validée par deux contributeurs.


leuse qu’il ne songea pas à dissimuler, ma fille ressemblerait à mademoiselle de Chanteplure ?

— Je vois bien, reprit le vicomte, que Jolibois vous a mis dans le secret de ma douleur. Je ne lui en veux pas. Oui, monsieur, mademoiselle de Chanteplure ressemblait à mademoiselle votre fille. C’était le même timbre, les mêmes inflexions de voix, le même ovale de visage, le même regard, la même nuance de cheveux. Cependant je crois que Fernande avait la courbe du nez moins pure, moins fine, moins royale. À cela près, foi de gentilhomme, jamais ressemblance plus complète ne se rencontra sous le ciel.

— Mademoiselle de Chanteplure s’est noyée bien malheureusement, ajouta M. Levrault d’un air piteux.

— Ah ! monsieur !… s’écria Gaspard avec un geste désolé.