Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/473

Cette page a été validée par deux contributeurs.


consterné. Il gardait pour lui seul les soucis qui le rongeaient. La maison de banque où il avait engagé un million comme commanditaire était déjà compromise par de nombreux sinistres. La rente était descendue à cinquante et menaçait de fléchir encore. Dans son effroi, M. Levrault perdit la tête et vendit à ce taux désastreux vingt-cinq mille livres de rente. Le lendemain la rente remontait. Il racheta dans l’espérance que la hausse continuerait ; le lendemain la rente fléchit de nouveau. M. Levrault s’acharna dans ses spéculations et se trouva bientôt sur le bord de l’abîme. Enfin, il recevait des nouvelles alarmantes sur la maison d’Elbeuf où il avait placé la dot de sa fille. Que de tribulations, sans parler de la tête de Charlemagne !

Un jour, avant l’heure du dîner, la marquise, enfoncée dans une bergère, contemplait d’un œil rêveur l’ameublement du salon