Ouvrir le menu principal

Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/450

Cette page a été validée par deux contributeurs.


trophe avez-vous été séparé de votre famille ?

— Rien de plus simple. Le soir d’un jour de fête, mon père, bourgeois stupide, m’avait mené sur la place de la Concorde, et m’avait pris dans ses bras pour me montrer le feu d’artifice…

— Grand Dieu ! s’écria M. Levrault, que dites-vous ? Un feu d’artifice… quel trait de lumière ! Achevez, mon ami. C’était sur la place de la Concorde… Votre père vous avait pris dans ses bras…

— On venait de tirer le bouquet ; toute la place était rentrée dans l’obscurité. La foule, en s’écoulant comme un flot furieux, m’enleva des bras de mon père, et je fus recueilli au coin de la rue Saint-Florentin par l’homme qui plus tard a voulu m’exploiter.

— Sainte Providence, que tes voies sont impénétrables ! s’écria M. Levrault en levant