Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/282

Cette page a été validée par deux contributeurs.


dans son existence. À tous ces discours, comme maître corbeau tenant en son bec un fromage, M. Levrault se croyait le phénix des hôtes de la Bretagne. Il se rengorgeait, faisait la roue, et répondait par-ci par-là quelques platitudes que la marquise avait l’art de relever en leur donnant un tour galant. Prêter de l’esprit aux sots est le plus sûr moyen de les flatter. De détour en détour, elle en arriva à l’interroger avec une affectueuse sollicitude. Elle s’étonnait que, dans une époque où la bourgeoisie régnait et gouvernait, où l’intelligence pouvait prétendre à tout, un homme de sa valeur n’eût pas l’ambition de prendre au soleil la place qui lui était due ; elle ne comprenait pas qu’avec l’expérience des affaires et tant de facultés éminentes, il se résignât à l’inaction, à l’obscurité, et se contentât modestement des jouissances de la fortune, quand une foule de