Ouvrir le menu principal

Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/238

Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Mes sympathies ! s’écria le grand manufacturier : il faut bien te mettre dans la tête que ton gringalet de Gaspard ne les a jamais eues. Tout en lui me choquait, sa figure, sa voix, ses breloques, jusqu’à sa façon de se présenter. Je n’ai jamais donné, pour ma part, dans ses Baudouin et dans ses Lusignan, dans ses besans d’or et dans son lion léopardé de sable à la queue fourchue et passée en sautoir. Je n’ai pas été dupe un seul instant de son empressement, de ses assiduités. Je me suis dit tout de suite : Voici un gaillard qui sait de quel côté la miche est beurrée,

— Et pourtant, ajouta Laure, qui ne pouvait s’empêcher de rire, vous le receviez, vous lui faisiez fête, vous aviez juré qu’il serait votre gendre.

— Pardieu ! ne voyais-je pas qu’il te plaisait, que tu l’aimais, que tu voulais l’épou-